Un interview avec Audrey Lepetit

Pour mieux comprendre PELA-Méd

PELA-Méd, Pêcheurs Engagés pour L’Avenir de la MEDiterranée, est un projet de développement du territoire pour et par les pêcheurs de la côte varoise afin de garantir une pêche durable et responsable.

PELA-Méd c’est « faire avec et pour ».

En 2021, création de postes de gardes jurés et actualisation des règlements prud’homaux sont au programme, toujours dans le but d’accroître l’implication des différents acteurs (pêcheurs, scientifiques, institutions, ONG).

 

Audrey Lepetit, vous êtes la responsable du programme PELA-Méd. En quelques mots, à quoi sert PELA-Méd ?

PELA-Méd sert à assurer la pérennité des pêcheries aux petits métiers tout en préservant les ressources marines sensibles à travers la mise en place d’une gestion partagée, régulée et responsable du milieu marin à l’échelle des côtes varoises.

 

Cette année PELA-Méd s’engage à mettre en place des gardes jurés en Méditerranée. Ce dispositif déjà en place en Atlantique, Manche Mer du Nord, permet de contribuer à la lutte contre le braconnage. Où en est ce projet et en quoi est-il indispensable ?

Dans le Var, le braconnage, la pêche illicite et l’insuffisance de surveillance des pêcheries constituent un véritable obstacle pour améliorer l’état des populations pêchées. Pour faire face à ce défi, les pêcheurs membres de PELA-Méd souhaitent mettre en place au moins deux garde jurés dès cette année 2021 afin de mieux contrôler les usages en mer mais également à terre (débarquements et lieux de vente de poisson). Leur présence en mer et sur terre permettra de dissuader des mauvaises pratiques de pêche, de sensibiliser les usagers de la bande côtière à la vulnérabilité du milieu littoral et de gérer divers conflits entre acteurs du territoire maritime.

 

Une autre action que vous souhaitez mener en 2021 est la mise à jour des règlements prud’homaux. Tout d’abord, qu’est-ce que sont les règlements prud’homaux et pourquoi une mise à jour est nécessaire aujourd’hui ?

Les pêcheurs de Méditerranée sont organisés en association professionnelle que l’on appelle prud’homie. Chaque prud’homie dispose de son propre règlement, que l’on appelle règlement prud’homal, qui fixe les règles de pêche comme par exemple les périodes interdites à la pêche pour respecter la période de reproduction de certaines espèces, les engins de pêche autorisés, etc.

 

Enfin, afin de suivre au plus près l’actualité du programme, pouvez-vous nous donner quelques dates importantes qui feront PELA-Méd en 2021 ?

Nous avons déjà quelques dates clés qui vont permettre d’avancer sur les différents projets. Un Comité de pilotage avec les pêcheurs professionnels est prévu en mars 2021 pour faire le bilan des actions déjà menées et prioriser celles à venir : suivi scientifique de l’oursin violet, présentation des résultats des études scientifiques menées, etc.. Nous avons aussi prévu d’embarquer avec les pêcheurs afin d’échantillonner les rougets de roche (mesurer la taille, poids, nombre) afin d’améliorer la qualité du suivi de cette espèce et donc de sa gestion.