Réguler pour mieux gérer les ressources marines

Des gardes jurés pour lutter contre le braconnage et la pêche illicite dans les eaux varoises

Dans un contexte de braconnage, de pêche illicite et d’insuffisance de surveillance des pêches, les ressources s’épuisent dans les eaux varoises. Face à ce constat, les pêcheurs professionnels aux petits métiers du Var, dans le cadre de PELA-Méd, souhaitent tester et mettre en place au moins deux gardes-jurés.

Sur la base des règlements prud’homaux, leur présence en mer permettrait de dissuader des mauvaises pratiques de pêche, de sensibiliser les usagers de la bande côtière à la vulnérabilité du milieu littoral et de gérer divers conflits entre acteurs du territoire maritime.

Au cours de l’année 2020, les « RENCONTRES De PLANETE MER » ont été organisées pour créer des moments d’échanges entre les acteurs du territoire concernés par cette problématique (pêcheurs professionnels, pêcheurs de loisir, administration, collectivités territoriales, scientifiques, gestionnaires d’espaces protégés, etc.) et des gardes jurés venus des Hauts-de-France et des Pays de la Loire.  

Après de riches échanges, il en est sorti un consensus : des mesures réactives de surveillance et de contrôle des usages en mer sont nécessaires pour la survie des ressources naturelles et des activités de pêche qui en dépendent.

Le défi reste de faire appliquer la règlementation ainsi que les règlements prud’homaux aux enjeux du territoire varois et aux usagers locaux. Pour PELA-Méd, la présence de garde jurés peut être une des solutions à ce défi. 

Le flyer permet d'en savoir plus sur les gardes-jurés et les actions réalisées par PELA-Méd.