Les étudiants de Paris Sciences & Lettres devant l'herbier de Zostère de la Saint-Malo

A la découverte des services écosystémiques des herbiers de Zostère

Début septembre 2021, des étudiants de Paris Science Lettre en Licence 2 « Sciences pour un monde durable", ont réalisé un stage terrain d'une semaine à Dinard au Centre de Géoécologie de Dinard EPHE.

L’occasion pour eux de découvrir les grands écosystèmes littoraux de la Côte d’Emeraude, de rencontrer des intervenants qui œuvrent pour la durabilité et la protection de ce territoire.

Sur l’invitation d’Antoine Collin (EPHE CGEL Dinard), Planète Mer a réalisé une intervention à la Pointe de la Varde (Saint-Malo) autour du projet de l’herbier marin de Zostère. Rappelant que ce projet prend sens par la diversité des acteurs qu’il fédère (plaisanciers, pêcheurs à pied, collectivités, chercheurs) mais également par les problématiques soulevées entre le maintien des activités récréatives (plaisance et pêche) et le bon état de conservation de l’herbier, les étudiants ont pu prendre connaissance des nombreux services rendus par les herbiers marins (services écosystémiques) et de la nécessité de concertations et d’accompagnement sur ce type de projet multi-acteurs. La séance s’est terminée par la réalisation d’une orthophotographie aérienne par drone, expertise du CGEL partenaire du projet.

Le projet IMPACT, financé par l'OFB et de Saint-Malo Agglomération est un projet d'expertise coordonné par Planète Mer. L'objectif est de tester l'efficacité de différentes mesures de gestion pour garder l'herbier de Zostère en bon état de conservation sans pour autant compromettre la pratique des activités récréatives sur ce site classé Natura 2000.

L'EPHE figure comme un partenaire scientifique du projet et réalise un suivi saisonnier de l'enveloppe de l'herbier par des relevés orthophotographiques à très haute résolution par drone.